A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Témoignage | L’enfant ou l’adolescent malentendant : désarroi
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Témoignage | L’enfant ou l’adolescent malentendant : désarroi
Témoignage

L’enfant ou l’adolescent malentendant : désarroi

Publié le 12/07/2017
La malentendance qui survient chez un jeune après la maîtrise du langage peut être mal vécue et difficile à vivre. Une bonne prise en charge (appareillage et aides techniques) permet la poursuite de la scolarité dans un milieu « normal ».

Une scolarisation compliquée

C’est au niveau de la socialisation que le problème est le plus dramatique, mettant en danger la construction de la personnalité du jeune.
J’ai 14 ans et demi, je suis en classe de troisième et je suis malentendante. Ce handicap me gêne beaucoup dans ma vie sociale, j’ai très peu d’amis ; c’est tout le temps moi qui dois faire le premier pas vers les autres
Un univers bruyant : sorties et concerts

Un univers bruyant : sorties et concerts

L’identité de l’enfant, puis de l’adolescent, se construit dans le(s) groupe(s) ; cette identification au groupe de la personne en devenir se fait dans un univers bruyant : discussions de groupe tous azimuts, cours de récréation, cafés…

Sans oublier les concerts ou les discothèques.

Une exclusion compliquée

Le jeune malentendant est doublement et durablement exclu :

• parce qu’il n’a pas encore construit un environnement social et se trouve à l’écart de ce qui devrait être naturellement le sien

• parce que souvent, on l’assimile au jeune sourd de naissance, voire aux sourds gestuels. Bien souvent les parents se tournent vers les seules associations qu’ils connaissent : celles de parents d’enfants sourds de naissance pour les accueillir et les soutenir.
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Vous pourriez aussi être intéressé par :