A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Actualités Témoignages | LSF : Google fête les 306 ans de l'Abbé de l'Epée
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Actualités Témoignages | LSF : Google fête les 306 ans de l'Abbé de l'Epée
Actualités Témoignages

LSF : Google fête les 306 ans de l'Abbé de l'Epée

Publié le 24/11/2018
C'est par un doodle* que Google nous rappelle ce que la communauté sourde doit à Charles-Michel. Nous traduisons dans cet article les commentaires d'accompagnement du moteur de recherche en Anglais. Nous avions déjà rappelé son oeuvre dans un article récent.
* littéralement gribouillage, en pratique animation évènementielle

Hommage à un pionnier de la LSF

Aujourd’hui, le Doodle rend hommage à l’Abbé Charles-Michel de l’Épée, un enseignant français qui a fondé la première école publique pour sourds. En écartant l'idée fausse selon laquelle les malentendants étaient incapables d'apprendre, Épée a mis au point une méthode visuelle qui est devenue le modèle de l'enseignement des sourds et qui a transformé d'innombrables vies à un moment où de nombreuses personnes sourdes étaient victimes de discrimination.

"Chaque sourd-muet qui nous est envoyé a déjà une langue", écrit-il. "Il a l'habitude de l'utiliser et comprend les autres. C'est avec cela qu'il exprime ses besoins, ses désirs, ses doutes, ses souffrances, etc., et ne fait pas d'erreur lorsque les autres s'expriment de la même manière."
Chaque sourd-muet qui nous est envoyé a déjà une langueAbbé de l'Epée

Biographie express

Né à Versailles le 24 novembre 1712, Épée était fils d'un architecte. Il a étudié la théologie et le droit avant de consacrer sa vie au service des pauvres. Il a commencé à enseigner à deux sœurs sourdes qui vivaient dans les bidonvilles de Paris et communiquaient à travers leur propre langage gestuel. En 1760, il utilise son propre héritage pour fonder l'Institution nationale des sourds-muets à Paris, une école de sourds ouverte à tous, quelle que soit sa capacité de paiement.

L’Assemblée nationale française finit par le reconnaître comme «bienfaiteur de l’humanité» et affirma les droits des personnes sourdes énoncés dans la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen. Son école a ensuite reçu un financement du gouvernement et reste ouverte à ce jour, rebaptisée Institut national des jeunes sourds de Paris.
 
Le mot de la rédaction
Joyeux anniversaire, Charles-Michel de l'Épée !
Renaud Goyénèche (Collectif GD)
Source et Crédit image : Google
A lire aussi 
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Vous pourriez aussi être intéressé par :