A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Actualités Témoignages | Éolienne, acouphènes et troubles auditifs
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Actualités Témoignages | Éolienne, acouphènes et troubles auditifs
Actualités Témoignages

Éolienne, acouphènes et troubles auditifs

Publié le 12/10/2017
Au moment où le très médiatique ministre de l’Écologie prend ses marques, et la préférence pour les énergies renouvelables répétées, vient le temps de s’interroger sur une des nuisances caractéristiques des champs d’éolienne, le bruit et ses conséquences sur l’appareil auditif.

Une distance minimale de 500 mètres en cours de révision

Rappelons que l’Éolien représentait en 2015 4% de l’électricité nationale.

700 champs ont été installés en France dont certains à proximité des habitations, la règlementation imposant une distance minimale de 500 mètres, distance en cours de révision.

L’émergence maximale est de 3dB la nuit et 5dB le jour à l’extérieur des habitations mais plusieurs appareils peuvent être présents pour un même logement.

Vertiges et acouphènes inquiétants...

Ce bruit dit “impulsionnel” est à l’image du vent, changeant avec la force du vent et souvent plus important la nuit, période de sommeil pour beaucoup.

Les bruits sont mécaniques, provenant des engrenages en mouvement et aérodynamique lié à la rencontre du vent à travers les pales.

Les centaines de témoignages des riverains indiquent la survenue d’acouphènes voire de vertiges. Susceptibilité individuelle, interférences idéologiques et absence d’identification des générations d’éolienne alors que les nouvelles sont plus silencieuses.

Pas de lien de causalité prouvé

Les études des conséquences sanitaires manquent ou sont anciennes. Selon une méta-étude Canadienne de 2015 « les données semblent indiquer qu'il n'y a pas de lien de causalité avec la perte auditive ».

Cependant, ceci ne concerne que le bruit dans la bande passante audible .

Des effets montrés pourtant chez l'animal

Concernant infrasons et basses fréquences, nous disposons depuis février 2017, des résultats d’étude de l'Anses (Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Travail).

L’absence d’effet sanitaire s’accompagne d’une interprétation équivoque en absence de connaissance biologiques chez l’homme alors que les effets délétères de ces fréquences ont été montré chez l’animal.
Le mot de la rédaction
À noter le conseil d’enregistrer en continu le bruit autour des Éoliennes, bon moyen d’objectiver les témoignages.
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Une Oreille Avertie Tout ouïe : les vidéos
Actualités Témoignages
Eric Clapton et ses Acouphènes bientôt sur les écrans !
Actualités Témoignages
Quand malentendant rime avec étudiant
Actualités Témoignages
Le « Musée des Merveilles » : Noël et la surdité
Aides auditives et protections
Conseil prix n°4 : décoder les prix présentés sous devis normalisé, comprendre le couple Appareillage et suivi
Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics
Dépistage des déficits auditifs à la naissance
Professionnels de l'Audition
Les associations pour l’audition