A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Témoignage | Difficulté d'étudier pour un malentendant ?
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Témoignage | Difficulté d'étudier pour un malentendant ?
Témoignage

Difficulté d'étudier pour un malentendant ?

Publié le 01/11/2017
« C’est très dur, le travail est multiplié par dix. Elle a un preneur de notes, son voisin entendant, ensuite elle fait des photocopies. […] Rentrée chez elle, mon amie étudie » disait en 1993, Emmanuelle LABORIT à propos d’une amie malentendante et étudiante.

Aujourd'hui il fait beau

Seuls 9,6% des étudiants sourds poursuivent des études supérieures même si les conditions d’études ont évoluées avec la loi du 11 février 2005 qui avait inscrit le devoir, pour les Universités en qualité d’établissements recevant du public (ERP), d’être accessibles aux personnes en situation de handicap.

Une décennie après sa publication, un nouveau délai est accordé car seuls 40% des lieux publics sont équipés.

L’équipement pour accueillir les déficients auditifs doit prendre en compte les différences fondamentales entre les communautés.

Pour les Malentendants et « Devenus sourds » appareillés, qui maîtrisent l’écrit mais redoutent la communication en face-à-face et la compréhension dans une assemblée, les solutions sont simples : boucles magnétiques à l’accueil pour l’administration ainsi que dans les salles de conférences, auditoriums, etc.

Cependant, malgré les lois, les choses concernant ces élèves bougent doucement... Notamment le personnel, souvent peut formé à recevoir et à réagir face aux élèves en situation de handicap.
C'est très dur, le travail est multiplié par dix.

Sourds de naissance : un autre débat ?

Une communauté de culture et de langue différentes

La question des Sourds de naissance est plus complexe car c'est une communauté de culture et de langue différentes avec plus de 300 000 locuteurs de la LSF (langue des signes française) et le système éducatif doit intégrer cette langue avec des traducteurs ou des solutions technologiques.

Paris-Sorbonne par exemple n’est pas équipée de boucle d’induction mais propose une cellule handicap qui peut recruter des “preneurs de notes”.

Enfin, plus ambitieux est le projet de l’association Mains Diamant de l’Université Abbé de l’Epée, qui, sur le modèle de l’université des sourds Gallaudet à Washington aux États-Unis, pourrait offrir aux étudiants sourds qui le souhaitent, la possibilité de suivre leur cursus en LSF.

LABORIT Emmanuelle Le cri de la mouette Paris : Robert Laffont, 1993, page 172

Crédits photos
Le mot de la rédaction
Des progrès chaque jour !
Malgré ces inégalités, Une Oreille Avertie suit de très près tous les progrès qui sont fait sur ce sujet !
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Une Oreille Avertie Tout ouïe : les vidéos
Success Story
Eric Clapton et ses Acouphènes bientôt sur les écrans !
Innovation
CES 2018 : les offres côté nouveau monde concernant l'audition
Innovation
L’innovation “Audition”, c’est aussi renouveler la com : cas pratique les acouphènes !
Aides auditives et protections
Assistants d'écoute : les questions
Professionnels de l'Audition
Les associations pour l’audition
Aides auditives et protections
5 bons conseils pour payer le juste prix des appareils auditifs