A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Audioprothèses et mutuelles : nos conseils pour des garanties adaptées
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Audioprothèses et mutuelles : nos conseils pour des garanties adaptées
Conseils Audition

Audioprothèses et mutuelles : nos conseils pour des garanties adaptées

Publié le 10/07/2019
Vous souhaitez un meilleur remboursement des audioprothèses car vous considérez que cet appareillage demeure onéreux et  son reste à charge encore conséquent. Plusieurs options s'offrent à vous pour améliorer le niveau de remboursement par votre mutuelle actuelle, en passant par une autre mutuelle ou encore, en ajoutant des options.
 

Conseil n°1 : bien évaluer vos besoins de santé en complément de votre utilisation d'audioprothèses

Vous recherchez un meilleur remboursement des audioprothèses par la mutuelle ? Face au reste à charge élevé de cet appareillage, et pourtant plus que nécessaire pour votre bien-être, vous pourriez oublier de bien orienter votre recherche. Pour obtenir un meilleur remboursement des aides auditives, vous allez très certainement demander des devis à plusieurs mutuelles et assurances santé.
 
Les conseillers prendront connaissance de ce besoin et vous questionneront aussi sur les autres postes de santé importants pour vous. Lorsque vous recevrez des tableaux de garanties, pensez à bien regarder la prise en charge de l'ensemble des garanties. Les postes aux restes à charge conséquents pour vous sont généralement les dépassements d'honoraires pour vos consultations avec des spécialistes, la prise en charge des lunettes de correction, des prothèses dentaires ou de l'hospitalisation, voire encore celle des médecines douces. Si vous avez aussi besoin de telles couvertures, vous devez alors évaluer l'équilibre avec le niveau de protection global offert par votre contrat et le montant des cotisations. Simplement se référer au remboursement des audioprothèses relèverait de l'erreur.

Conseil n°2 : obtenir un meilleur remboursement pour vos prothèses auditives

Le coût des prothèses auditives reste élevé malgré la prise en charge de la Sécurité sociale. Le remboursement effectué par cette dernière varie en effet en fonction de l'âge, et pour les adultes le reste à charge peut demeurer conséquent soit par oreille équipée:
Pour les moins de 20 ans ou pour les personnes souffrant de déficience auditive et visuelle, la Sécurité sociale prend en charge jusqu'à 840 €;
Pour les plus de 20 ans, le remboursement de base est de 180 €.
 
 
Si vous avez souscrit une complémentaire santé, que ce soit grâce à la mutuelle de votre entreprise ou sous forme de contrat individuel, ce contrat vient compléter les prestations de la Sécurité sociale. Il est même fort possible que vous disposiez d'une garantie supérieure à 100 % du BR-SS pour la prise en charge de vos appareils auditifs. Un complément toujours bienvenu pour pouvoir s'appareiller dès les premiers signes de déficience auditive. Néanmoins, face au coût moyen d'une prothèse auditive qui avoisinne les 1 000 €, il vous faudrait une garantie supérieure à 400 % BR-SS pour espérer un reste à charge inférieur à 300 € par oreille.
 
Faire augmenter la garantie appareillage auditif de votre contrat de complémentaire santé va entraîner l'augmentation des autres garanties. Certaines seront alors trop élevées par rapport à vos besoins réels en santé, et donc cette couverture ne sera pas adaptée. Il existe alors d'autres alternatives pour espérer un meilleur remboursement de vos prothèses auditives :
 
Les renforts du contrat de complémentaire santé
Votre contrat de complémentaire santé peut comporter des renforts pour certains postes de santé au reste à charge élevé. L'appareillage auditif peut faire parti de ces renforts accessibles. Rapprochez-vous de votre conseiller afin d'évaluer cette option.
 
La surcomplémentaire santé
Comme son nom l'indique, la surcomplémentaire santé vient compléter les remboursements de votre complémentaire santé. Ce contrat est souvent accessible au sein de la mutuelle chez qui vous avez adhéré pour votre complémentaire santé, mais vous pouvez aussi faire appel à la concurrence. Ce contrat personnalisable peut être orienté vers les aides auditives et d'autres postes généralement onéreux comme le dentaire, l'optique ou encore les médecines douces. Les salariés qui disposent d'un contrat collectif peuvent trouver ici une solution supplémentaire et pratique pour être mieux couvert.
 
Un second contrat de complémentaire santé*
Parfois souscrire un second contrat de complémentaire santé peut vous aider à obtenir de meilleurs remboursements. C'est plus souvent le cas si vous êtes rattaché à la mutuelle de votre entreprise et que celle-ci vous offre des garanties minimales. Bien que vous puissiez normalement personnaliser ce contrat à vos frais pour une meilleure protection, adhérer à une autre mutuelle peut s'avérer être plus avantageux pour vous. La seconde mutuelle viendra compléter la prise en charge de votre mutuelle principale, laquelle vient déjà compléter la prise en charge de la Sécurité sociale. Un raisonnement à étudier en vous rapprochant d'un conseiller en protection santé.
 
*Ne confondez pas cette seconde mutuelle avec la surcomplémentaire santé. Ces deux options restent totalement différentes. Votre but pour obtenir des remboursements plus élevés étant de trouver le meilleur rapport niveau de couverture/prix.

Conseil n°3 : comment comparer plusieurs contrats mutuelles pour une meilleure prise en charge ?

En matière de prise en charge des aides auditives par la mutuelle ou une assurance santé, les montants des remboursements peuvent grandement varier d'une offre à une autre. Aussi, selon les contrats, faites bien attention à regarder si la prise en charge de votre mutuelle s'effectue pour une oreille ou pour deux oreilles. Cette garantie prothèse auditive peut être exprimée par un prix forfaitaire à l'année et par assuré ou en pourcentage de la base de remboursement. Votre contrat peut également mentionner un délai de carence ou un délai de renouvellement. C'est-à-dire que suite à votre adhésion, il est possible que vous deviez attendre 3 mois avant de pouvoir faire marcher cette garantie et/ou que cette dernière ne soit pas renouvelable annuellement, mais plutôt tous les 2 ans ou 3 ans. Pensez enfin à l'entretien de votre appareillage qui engendre encore quelques frais divers, lesquels font augmenter votre reste à charge. Face à l'ensemble de ces points à vérifier, nous vous conseillons de bien prendre le temps de comprendre et de comparer plusieurs propositions avant de souscrire un nouveau contrat de complémentaire santé.
 
Gain de temps et précieux conseils pour votre recherche de mutuelle
 
Si vous n'avez pas trop de temps à consacrer à ces démarches ou si les tableaux de garanties vous paraissent complexes et peu compréhensibles, vous pouvez aussi vous orienter vers un cabinet de courtage. Cet expert en assurances, voire en protection sociale, collabore avec plusieurs organismes. Il dispose alors d'un panel d'offres à comparer, dont une répondra très certainement à votre demande. Il s'entretiendra avec vous sur vos besoins en appareillage auditif et poussera son questionnaire vers une vision plus globale de votre consommation en santé, en accord avec ce que nous vous expliquions au début de cet article. L'enjeu de la sélection d'une complémentaire santé résidant toujours dans la capacité à trouver le juste équilibre entre garanties personnalisées et budget.

Conseil n°4 : comprendre les nouvelles prises en charge en lien avec le 100 % Santé

L'objectif de cette réforme concernant l'audiologie est de ^permettre à tous d'accéder à des appareils auditifs de qualité et sans reste à charge, soit intégralement remboursés par la Sécurité sociale et la mutuelle. Depuis 2018 et jusqu'à 2021, le reste à charge va évoluer jusqu'à atteindre l'objectif de 0 €.
 
En 2019, le prix de ces appareillages sera plafonné à 1 300 € et la base de remboursement de la Sécurité sociale passe à 300 € (elle était de 199,71 € en 2018). Vous gagnez en moyenne 200 € de plus de prise en charge comparé aux années précédentes.
 
En 2020, vous gagnerez encore 250 € de plus par rapport aux remboursements de base de 2019. Le coût d'une aide auditive diminue encore autour de 1 100 € et la base de remboursement de la Sécurité sociale passe à 350 €.
 
En 2021, le reste à charge zéro doit être atteint pour les prothèses auditives de catégorie 1. Vous serez alors entièrement remboursé pour cette catégorie d'appareillage.
 
 
Le mot de la rédaction
Un conseil et des références pour aller plus loin
L'équipement prescrit par votre médecin est d'un point de vue médical urgent. Attendre un futur meilleur remboursement comme le 100% Santé intégral n'est donc pas souhaitable, d'autant plus que ces remboursements sans reste à charge ne s'appliqueront pas à toutes les aides auditives, mais à celles dites de classe 1.
SP & DG (Collectif GD)
Crédit Photo : fotolia
Sources : Prise en charge par la Sécurité sociale : ameli.fr
En savoir plus sur le fonctionnement des mutuelles : bonne-assurance.com
Mesure du 100 % Santé : solidarites-sante.gouv.fr
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
En poursuivant votre navigation, vous approuvez notre politique de Protection des données
et acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés.