A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Appareils auditifs : Prix et reste à charge
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Appareils auditifs : Prix et reste à charge
Conseils Audition

Appareils auditifs : Prix et reste à charge

Publié le 19/12/2017
Pour les 2 millions de malentendants non équipés qui pourraient avoir besoin d’une aide auditive, les promesses de reste à charge zéro du gouvernement actuel sont attendues. Mais 2022 est une cible lointaine, et dans l’attente, une mesure prise en 2016 et un organisme ont cependant devancé l’appel.

Quelle est cette mesure ?

La mesure est l’amélioration de la prise en charge financière des audioprothèses, prise en 2016 par par le Comité interministériel du handicap (CIH) pour effet en 2018.

Dès 2017, intervention de l’organisme AGEFIPH

Cet acronyme est celui de l’Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées. Cette institution trentenaire a été créée par la loi du 10 juillet 1987, connue surtout par l’établissement pour certaines catégories de sociétés, d’un quota de travailleurs handicapés (6%). Sa mission est d’élaborer et de financer différents services pour l’emploi des personnes présentant un handicap. Ses bénéficiaires sont de plus, des actifs tels que salariés, étudiants en stage, ou personnes avec promesse d’embauche.

Un changement de modalités des aides majeur

Depuis avril 2017, la notion de forfait actuel est remplacé par une aide d’un montant de 700€ maximum par oreille, à valoir sur le reste à charge après les financements ou remboursements de la Sécurité Sociale, prestation de compensation du handicap (PCH), mutuelle etc. L’idée est de proposer une certaine souplesse car le délai de renouvellement tous les 4 ans peut être raccourci en cas de dégradation des performances de l'appareillage, ou d’aggravation du handicap.
 
Source : AGEFIPH

 
 
Le mot de la rédaction
Cette notion de reste à charge, déjà prise en compte par la PCH, vise à diminuer ou à annuler les engagements financiers directs des patients, avec une possible pression sur les prix fournisseur, si le concept de tiers-payant est étendu.
Régis Mendizabal
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Une Oreille Avertie Tout ouïe : les vidéos
Actualités Témoignages
Quand malentendant rime avec étudiant
Actualités Témoignages
Neil young, artiste engagé et malentendant
Solutions Auditives
CES 2018 : les offres côté nouveau monde concernant l'audition
Aides auditives et protections
Assistants d'écoute : les questions
Aides auditives et protections
5 bons conseils pour payer le juste prix des appareils auditifs
Professionnels de l'Audition
Tout savoir sur les fabricants d'implants cochléaires