A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Tout comprendre | Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics | Presbyacousie et Acouphènes
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Tout comprendre | Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics | Presbyacousie et Acouphènes
Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics

Presbyacousie et Acouphènes

La presbyacousie est le vieillissement progressif de l’oreille, soit une surdité « normale » par opposition à une surdité induite par une pathologie. Elle survient chez des sujets âgés de plus de 50 ans et se traduit par une gêne importante dans le bruit et par un trouble de compréhension dans les conversations. Des acouphènes ou bourdonnements d'oreille sont fréquemment associés.

Phénomène

Ce phénomène physiologique normal affecte surtout les cellules ciliées dans l'oreille interne. Les sons activent sélectivement selon leur fréquence ces cellules ciliées qui transmettent le message au système nerveux central. Certaines cellules ciliées qui codent les fréquences aiguës sont touchées prioritairement dans la presbyacousie. Ainsi les voix féminines ne sont plus entendues, alors que celles des hommes restent audibles.

Alors que 80% de l'énergie de la parole se trouve dans les graves, permettant au presbyacousique de percevoir l'énergie de la parole, et les bruits de son environnement, les aigus réunissent 60% de la compréhension et 5% de l'énergie rendant difficile le langage.

Outre la perte des cellules ciliées, des anomalies vasculaires de la cochlée suggèrent une pathologie vasculaire dans 30 % des presbyacousies. Une troisième origine étant la perte du premier neurone auditif, situé dans la cochlée, avec des cellules sensorielles normales mais déconnectées.

Le déficit auditif

Le déficit auditif associé à l’isolement naturel lors du retrait de la vie professionnelle se traduit d'abord par un sentiment de vie sociale qui se réduit. 

Isolement endogène, lié à son propre vieillissement, mais rejeté sur des facteurs extérieurs : les interlocuteurs (crier, de ne pas articuler, manquer d'égards), la vie moderne, la rapidité, le fond sonore élevé sont mis en cause, la télévision devient de plus en plus difficile à suivre.

Presbyacousie : quelles influences ?

La presbyacousie est influencée par les pathologies et par les excès accumulés au cours des années. Ainsi, des sons d’intensité anormale (concerts, nuisances professionnelles…) vont déclencher une presbyacousie précoce comme par exemple à 40 ans on peut avoir une perte auditive équivalente à celle normale d’oreilles de 60 ans !

La composante génétique tient compte des variations individuelles tandis que les surdités acquises auraient une influence. Enfin, en 2016, des études publiées montrent le lien entre la perte d'audition due à l'âge et un déclin cognitif plus rapide.

Presbyacousie et surdité acquise s’accompagnent d’acouphènes. Ce sont des bruits que l’on entend dans une oreille (ou les deux) ou dans la tête sans qu'ils aient été émis par une source extérieure. Ces symptômes sont souvent liés à des traumatismes sonores ou au vieillissement de l’oreille.
À lire aussi : le roman photo de la presbyacousie avec le soutien de la Fondation pour l'Audition

Les acouphènes

Les acouphènes sont des sensations auditives (sifflement, grésillement, bourdonnement, chuintement, etc.) qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Il existe de rares acouphènes d’origine centrale, le cerveau percevant un acouphène d'origine cochléaire, et deux principaux types, les objectifs et les subjectifs.

Les "objectifs" sont rares (5% des cas) et correspondent au bruit d'un organe situé à l'intérieur du corps (ex. : bruit du sang circulant dans un vaisseau du cou et de la tête). Une personne extérieure peut l'entendre. Leur cause doit être recherchée car un traitement est souvent possible.

Les "subjectifs" (95% des cas) sont associés à une pathologie de l'oreille. Ils prennent la forme de bourdonnements d’oreille ou de sifflements, uniquement perçus par le patient.
Dans tous les cas, les bruits entendus peuvent survenir soit brutalement, soit progressivement.

Ils sont perçus dans une seule oreille ou dans les deux et parfois "dans la tête au sommet du crâne".
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test