A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Ses Acouphènes, source d’inspiration pour Rousseau ?
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Conseils Audition | Ses Acouphènes, source d’inspiration pour Rousseau ?
Conseils Audition

Ses Acouphènes, source d’inspiration pour Rousseau ?

Publié le 20/10/2017
« ... non seulement je sentais leur battement, mais que je l’entendais même, et surtout celui des carotides. Un grand bruit d’oreilles se joignit à cela, et ce bruit était triple ou plutôt quadruple, savoir : un bourdonnement grave et sourd, un murmure plus clair comme d’une eau courante, un sifflement très aigu, et le battement que je viens de dire, et dont je pouvais aisément compter les coups sans me tâter le pouls ni toucher mon corps de mes mains. » Confessions VI ; OC I, p. 227

Les Confessions

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), était tout à la fois écrivain, musicien et philosophe, suisse et francophone, et déjà précurseur du romantisme. Les Confessions (1765) sont une des premières autobiographies connues et le chef d’oeuvre de JJR.

Elles sont composées de douze livres rassemblés en deux parties : la petite enfance et son installation à Paris pour la première et pour la seconde, la maturité et la reconnaissance de son oeuvre. Connues de son vivant par quelques lectures, elles ne seront publiées qu’après sa mort.

Trente années de souffrance

La surdité et les acouphènes ? Ce sont une trentaine d’années de souffrances personnelles pour l’auteur et un thème de réflexion.

Comme Diderot, les troubles sensoriels sont source de philosophie. Pour le déficit auditif, Rousseau s’est rapproché en 1751, du plus grand spécialiste de l’époque, Pereire, pour comprendre le monde du silence.

Nous retrouvons sa pensée dans l’analogie entre le sourd au sens propre avec un déficit physiologique et le sourd au sens figuré qui pourrait être le philosophe matérialiste contestant la voix de Dieu. Autre extrapolation de la surdité, la possible compensation d’un trouble physique de la perception par une écoute plus fine, sur un autre plan, celle de la voix de la vérité.
Le mot de la rédaction
Quand défaut physique rime avec oeuvre créative
Une nouvelle preuve nous est donné qu’un défaut physique, peut-être transcendé en oeuvre créative.
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test