A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Quoi de neuf | Témoignage | 15 ans, ce n'est pas un âge pour être malentendant !
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Quoi de neuf | Témoignage | 15 ans, ce n'est pas un âge pour être malentendant !
Témoignage

15 ans, ce n'est pas un âge pour être malentendant !

Publié le 14/02/2018
Mais, 15 ans, c’est par contre, le bon âge pour tenir un carnet perso comme celui de M. de Poitiers. Il s’agit d’un blog, une version électronique du carnet, tenu pendant 8 ans de 7 à 15 ans que nous avons parcouru avec intérêt.

La peur du regard des autres

Sa peur du regard des autres est sous-jacente “J'ai toujours peur de demander aux autres de répéter plusieurs fois ce qu'ils viennent de me dire et de faire répéter les professeurs ce qu'ils viennent de dire sur la leçon. J'ai peur de les énerver à force, avant certains me disaient « Laisse Tomber » quand je faisais répéter vraiment plusieurs fois.
Ça peut m'arriver de faire semblant de comprendre ce qu'on vient de me dire.

Rencontrer d'autre malentendants ?

Dans les faits, sa crainte du contact avec d’autre malentendants l’isole encore plus. Quand elle croise des sourds qui se parlent en langue des signes, elle ne se manifeste pas, en pensant qu'ils n'apprécieraient pas d'être identifiés comme différents.
J'ai une envie de leur sourire, mais j'ai peur qu'ils pensent que je me moque d'eux.M.

Envie de normalité

Son envie de normalité est forte, en particulier, concernant le port des appareils auditifs

 
Adolescente, M. témoigne de la solitude liée d’un déficit auditif, à l’âge de la recherche du groupe et de la normalité.
...J'aimerais bien être comme les autres, ne pas avoir besoin d'appareils auditifs pour bien entendre. Souvent, ça me fatigue d'essayer d'entendre ce qu'on me dit. Ça peut m'énerver d'avoir des « trucs » qui me bouchent les oreilles tout au long de la journée."M.
Le mot de la rédaction
LSF ?
A cet âge de l'envie d'appartenance à un groupe "normal" et du rejet des conseils de proches, M. affirme avoir mal vécu son déficit auditif et rejette la communauté des sourds. Un signe en est qu'elle n’a pas appris la LSF (langue des signes française), même si elle en a été encouragé par sa famille, sa soeur voulant même apprendre cette langue.
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Une Oreille Avertie Tout ouïe : les vidéos
Culture
Les rendez-vous culture Pi (malentendants) 13 nov. 2017
Success Story
Vivien Laplane : 2018 l'année de tous les projets !
Culture
JNA : Focus sur Acouphènes et Hyperacousie le 8 mars 2018
Aides auditives et protections
Conseil prix n°4 : décoder les prix présentés sous devis normalisé, comprendre le couple Appareillage et suivi
Aides auditives et protections
Assistants d'écoute : les questions
Professionnels de l'Audition
L'audioprothésiste : comment va-t-il m'aider pour une meilleure audition ?
Vous pourriez aussi être intéressé par :