A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Tout comprendre | Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics | Comment fonctionne l'ouïe ?
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Tout comprendre | Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics | Comment fonctionne l'ouïe ?
Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics

Comment fonctionne l'ouïe ?

L’oreille, de bien simple apparence, cache une structure et un fonctionnement complexe, siège du 5ème et 6ème sens, si l’on distingue l'ouïe et l’équilibre.

Quelques rappels

Rappelons que l'ouïe encore appelée l’audition concerne un phénomène vibratoire, c’est-à-dire une onde qui se propage dans les milieux non élastiques comme l’eau et l’air. Pour l’espèce humaine, les fréquences concernées s’étendent des graves aux aigus dans une bande large 20-20000 Hertz. La chaîne de focalisation, amplification et transmission qui comprend oreille externe - conduit - tympan - osselets -cochlée - nerf auditif. Le tympan délimite l'oreille externe et sa mise en  vibration par le son permet la transmission du son à l’oreille moyenne. L’oreille interne et la cochlée sont garants de la transformation de l’onde en flux nerveux.
L'oreille est le chemin du cœur. Voltaire

Une histoire de sélection des bruits

Si les sons sont perçus en permanence tels que sonneries des téléphones portables, discussions, aboiements des chiens, grondement de la circulation, oiseaux, etc. c’est le cerveau qui nous permet d'identifier et d'interpréter différents sons et de nous concentrer sur ce que nous voulons entendre tel que la voix d'un proche, ou ne pas entendre par exemple pour lire tout en ignorant les sons ambiants.

Anatomie et physiologie de l'oreille

Pavillon et conduit externe agissent de concert comme un cornet de gramophone d’autrefois : le son est focalisé vers le conduit. La forme du conduit (en S) participe à la bonne transmission, tandis que son revêtement de peau parsemée de poils et glandes assurent par la génération de cérumen, une protection anti-microbienne.

L'oreille moyenne

L'oreille moyenne comprend le tympan (membrane tympanique) qui est une membrane à l'extrémité intérieure du canal auditif externe. Sur la face interne du tympan est un espace rempli d'air appelé la cavité de l'oreille moyenne. Le tympan se met à vibrer lorsqu’il reçoit un son. Ces vibrations sont transmises à l’oreille interne par le marteau, l'enclume et l'étrier, également appelés les osselets.
L'oreille nous délivre deux sens : l'audition et l'équilibre.

L'oreille internet

L'oreille interne comprend deux organes sensoriels : le vestibule, qui joue un rôle essentiel dans l'équilibration, et la cochlée, qui est l'organe de l'audition. La partie auditive est composée de la cochlée et du nerf auditif. La cochlée est une structure osseuse en forme d’escargot, remplie de liquide dans lequel baignent des cils. Nous disposons d’un capital de 30 000 cellules ciliées à la naissance. La chaîne des osselets transmet mécaniquement cette vibration aux liquides de la cochlée. La cochlée transforme la vibration des liquides en messages nerveux par les cellules sensorielles (cellules ciliées) de l'organe de Corti. Ces cellules transmettent ensuite le message aux neurones cochléaires qui vont, à leur tour, le transmettre au cerveau par le nerf auditif.

Quel rôle pour le cerveau ?

Le cerveau présente plusieurs zones de traitement du signal nerveux et c’est au niveau du cortex que les paramètres du son sont analysés : intensité, timbre, localisation, bruit de fond, sons complexes…
Un rôle de contrôle descendant est aussi attribué au cerveau qui agira en autres au niveau de la cochlée : fréquences et donc type de cellules ciliées prioritaires, prise en compte ou non du bruit de fond pour, par exemple, prioriser une conversation parmi un faisceau de discussions croisées, typiques d’une conversations de groupe.
Le système auditif est une mécanique complexe faisant intervenir des stimuli physiques et chimiques, une chaîne osseuse de précision, des tissus nerveux et le cortex. Il n’est pas étonnant que les dysfonctionnements soient parfois complexes à diagnostiquer.
Le mot de la rédaction
Notre sixième sens
L’ouïe, ou l'audition, est l'un des cinq principaux sens physiologiques. On peut même parler de six sens en considérant que l’oreille est le siège de l’audition (cochlée) mais aussi de l’équilibre (vestibule).
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test
Une Oreille Avertie Tout ouïe : les vidéos
Vie et Malentendance
Langue des signes LSF et Langue parlée complétée LPC
Professionnels de l'Audition
Les associations pour l’audition
Le Son, l’Ouïe, les Diagnostics
Dépistage des déficits auditifs à la naissance
Vous pourriez aussi être intéressé par :