A un clic de...
Savoir écouter pour mieux entendre
Test auditif
| Tout comprendre | Professionnels de l'Audition | Audioprothésiste : sa formation, sa spécialisation
Espace réservé aux centres d'audition
Une question ? Besoin d'un conseil ?
contact@uneoreilleavertie.com   ou   01 45 35 03 61
| Tout comprendre | Professionnels de l'Audition | Audioprothésiste : sa formation, sa spécialisation
Professionnels de l'Audition

Audioprothésiste : sa formation, sa spécialisation

Est considérée comme exerçant la profession d'audioprothésiste toute personne qui procède à l'appareillage des déficients de l'ouïe.
Code de la santé publique (CSP) Article L4361-1.

Quel métier au quotidien ?

Professionnel de santé et femme ou homme de technologies, l'audioprothésiste analyse la prescription de l'ORL et les besoins patients, sélectionne les solutions appropriées, personnalise les appareils à l'audition initiale, et dans le temps, gère son activité commerciale.

La délivrance de chaque appareil de prothèse auditive est soumise à la prescription médicale préalable et obligatoire du port d'un appareil, après examen otologique et audiométrique tonal et vocal. Cet appareillage comprend le choix, l'adaptation, la délivrance, le contrôle d'efficacité immédiate et permanente de la prothèse auditive et l'éducation prothétique du déficient de l'ouïe appareillé.

L'audioprothésiste exerce en réseau avec d'autres professionnels : médecins traitants, spécialistes ORL, orthophonistes ou ergothérapeutes.

Le DE d’audioprothésiste

Le diplôme se prépare en 3 ans dans l'un des sept centres à Paris, Rouen/Evreux, Lyon, Rennes, Fougères, Nancy, et Montpellier. Six de ces centres sont publics, en général liés à l'université de pharmacie ou de médecine, un centre à Fougères est lié à la CCI.

Le concours d’entrée est très sélectif après un bac S de préférence : des épreuves de maths, physique, biologie, un oral de culture générale et un test psychotechnique. Pas de numerus clausus certes, mais la plupart des élèves qui entrent dans ces écoles ont débuté par des études de médecine ou une prépa privée, et les promotions sont d’environ 200 étudiants fixé à 244, en augmentation de 22 % suite à l’attribution de 30 nouvelles places à la nouvelle école de formation de Rouen !

Outre la formation académique de spécialiste du son, de compréhension des pathologies et des technologies de correction, le contenu pratique de 48 semaines couvre les différentes facettes du métier en libéral (36), en Hôpital (10), ou en institution comme les EHPAD (2). L'encadrement y est assuré par un maître de stage qualifié, qui aura 3 ans d'expérience et un agrément de l'UFR (Université).
Je suis tellement satisfait de mon appareil auditif que, par trois fois, j'ai modifié mon testament.Anonyme

Suivre un métier en pleine évolution

Les audioprothésistes peuvent acquérir des compétences supplémentaires comme par exemple celles relatives à l'appareillage des enfants en poursuivant leurs études par un Diplôme d'université (DU). De plus, une formation continue est requise en raison des connaissances et techniques requises en évolution constante : micro-électroniques, miniaturisations, techniques des prothèses, matériaux utilisés et connaissances sur l'audition.

Après quatre ans d'exercice, le concours de cadre de santé préparé en une année, permet d’entrer dans la Fonction publique hospitalière.        
           
 

Les adresses des centres de formation

- Paris : CPDA, 5 rue du Vertbois 75003 Paris
- Montpellier : UFR sciences pharmaceutiques 15 avenue Charles Flahault 34093 Montpellier Cedex 5
- Fougères : Ecole d'audioprothèse J.E. Bertin, 1 rue de la Moussais 35300 Fougères
- Nancy : UFR sciences pharmaceutiques 5 rue Albert Lebrun 54001 Nancy Cedex
- Lyon : Institut des sciences et techniques de la réadaptation, 8 av. Rockefeller Lyon
- Rennes : Fac de médecine 2 Avenue du Professeur Léon Bernard, 35000 Rennes
- Rouen : (2018) 27180 Saint Sébastien de Morsent (près Evreux)
Le mot de la rédaction
La réforme des études, l'audiologie ?
Aux Etats-Unis, au Canada et en Belgique, les audiologistes exercent une profession assez proche entre médecin ORL, audioprothésiste et orthophoniste. Très populaire, l'audiologiste est un des métiers les plus attractifs selon les classements Career Cast (n°4 en 2016).  La réforme des études d'audioprothèse est en chantier en France pour rejoindre le format universitaire du Master. L'audiologie sera-t-il le futur de l'audioprothèse ?
"Testez votre audition, maintenant..." Démarrer le test